Portage salarial en informatique
Espace membre
Mot de passe oublié ?

Services Proposés

La place du portage salarial au regard des différents régimes existants

Un régime innovant qui mérite un cadre juridique spécifique.

Le portage salarial n’est en aucun cas en opposition avec les régimes existants. Au contraire, il se révèle complémentaire des autres statuts tels que celui du salarié classique, de l’entrepreneur, de l’intérim et de l’auto-entrepreneur. Le portage salarial mérite, donc, à ce titre, de bénéficier d’un cadre juridique spécifique. 

Le portage salarial et le statut de salarié classique 

Si le porté bénéficie des mêmes avantages qu’un salarié en terme de protection sociale, il ne peut être considéré comme un salarié « classique » puisque le Porté doit démarcher lui-même ses propres clients. 

Par ailleurs, c’est le Porté qui choisit sa société de portage et non l’employeur qui choisit son salarié. 

Le portage salarial et le statut d’entrepreneur 

Lorsqu’on se lance dans une activité d’entrepreneur, trois compétences sont indispensables pour être capable de se développer : l’expertise dans son domaine d’activité, la capacité à la commercialiser et la capacité à l’administrer. Or c’est souvent ce dernier point qui constitue un véritable frein au démarrage. 

Le porté n’a pas besoin de maîtriser les sujets juridiques, administratifs, comptables, sociaux et fiscaux comme le requière la création d’entreprise car tous ces aspects sont gérés par la société de portage.  

Le portage salarial représente donc une passerelle vers la création d’entreprise, permettant à un Porté de tester et de valider son projet avant de créer sa propre entreprise s’il le souhaite.